Attaquons nous à la pollution des esprits après celle de l’air

Attaquons nous à la pollution des esprits après celle de l’air!

Christian CHARLAT le 15 Novembre 2017

 

Pour le lancement d’une COP 01 afin de supprimer tout ce qui pollue les esprits.

 

Le terme « COP » signifie « Conférence des Parties » à la Convention de l’Onu sur le climat. Cette convention internationale a été adoptée en 1992 pour maîtriser l’augmentation des gaz à effet de serre causée par l’homme, dans le but d’éviter un dérèglement dangereux du climat.

 

Nous suggérons d’en créer une autre dont l’objectif serait de maîtriser l’augmentation des comportements et idées nuisibles produits par l’homme, dans le but d’éviter un dérèglement dangereux du climat économique, social et financier.

 

Réduire à néant les opinions fondées sur les appartenances et caractéristiques.

 

L’égalité des chances et la liberté d’entreprendre doivent être au cœur du dispositif de la croissance économique.

 

Le seul juge de paix doit être celui du mérite. La seule valeur qui compte le travail.

 

Trop d’inégalités subsistent et sont fondées sur un jugement a priori des individus sur leurs appartenances (à une religion, une culture, un pays, un statut, un parti, un clan, une école, une université, une caste sociale…)

 

Trop d’inefficacités sont engendrées par des opinions et pratiques qui se fondent sur une appréciation fermée des caractéristiques des individus (sexe, âge, couleur, physique, niveau d’étude…)

 

Comment imaginer un seul instant garantir la sécurité, le développement économique, la création, si dans le même temps nos esprits et organisations fonctionnent par l’exclusion et la fermeture. (trop jeune, trop vieux, trop diplômé, pas assez ceci, trop cela…)

 

Un individu sera toujours plus riche que la somme de ses caractéristiques ou appartenances. Et c’est tant mieux pour l’avenir !

 

 Réduire à néant les abus de position dominante.

 

J’ai été frappé, comme tout le monde j’imagine, par le cas de ce producteur d’Hollywood qui a pu, du fait de sa notoriété de faiseur de stars, se comporter de manière inacceptable.

 

Souvent le harcèlement moral ou sexuel se nourrit de ces positions de force hiérarchiques ou économiques.

 

Il convient, au sein des organisations, et plus généralement au sein de la société globalement, de veiller à ce que la Loi et la morale s’imposent. Qui n’est pas toujours celle du plus fort, du plus violent, du plus puissant.

 

Trop de distorsions de concurrence et d’abus de positions dominantes sont à réduire dans notre mode de fonctionnement.

 

Tout le monde connaît cet aphorisme le pouvoir corrompt le pouvoir absolu corrompt absolument. Si nos sociétés démocratiques ont un certain équilibre qu’en est il dans le monde économique?

 

 Remettre l’humain et la volonté de servir la collectivité au centre du jeu.

 

On aime les statistiques, le ROI, la VA, les robots, l’intelligence artificielle, le marketing, le WEB, le digital, le Big Data, l’entreprise, la morale, l’éthique, l’économie, les marchés financiers… bref les abstractions mais nos voisins ?

 

On oublie trop souvent que les créations les plus porteuses d’avenir économique pour l’humanité sont souvent le fruit d’un désir de servir sans souci de bénéfice immédiat et personnel. Le langage HTML base du développement du web a été créé par un chercheur qui voulait que le savoir et l’information puissent librement circuler au sein de sa communauté.

 

Ce langage est la base du développement prodigieux du digital…et de la nouvelle économie.

 

Il y a une morale à toutes ces histoires ; nous devons investir dans l’humain et les actions utiles à la collectivité ; c’est de cette démarche que naîtront les pépites économiques et financières de demain.

 

Qui peut prétendre sérieusement qu’il ne doit pas y avoir une prise de conscience sur les dangers écologiques et les risques que nous courrons tous ?

 

Etrangement cette prise de conscience ne touche pas à la pollution des esprits comme composante essentielle de nos combats futurs. Et pourtant tout part de là. Une idée généreuse et altruiste et le monde peut changer. Un cerveau malade qui dispense un enseignement délirant et la vie de nombreux innocents est remise en cause.

Un manager peu inspiré et c’est toute une collectivité qui souffre.

 

Nous devons prendre conscience de la pollution de l’air et au même moment nous battre pour un monde meilleur en éradiquant les comportements et idées toxiques.

 

Puisse ce modeste post y contribuer un peu.

 

(Visited 2 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *