Comment rédiger un CV percutant les conseils préalables.

Comment chercher et trouver l’emploi qui vous convient ?

 

Plusieurs étapes sont importantes avant de se lancer. Nous ne traiterons pas ici de la rédaction du CV ou de la lettre de motivation mais des phases préalables à cette rédaction.

Afin de pouvoir trouver il convient de savoir ce que l’on cherche. Lapalissade dites-vous ; non simple bon sens souvent oublié. On se concentre trop sur la forme du CV alors qu’il faudrait en amont préciser qui on est, ce que l’on peut apporter et ce que l’on souhaite en échange.

Donner son identité et faire l’inventaire descriptif des postes occupés n’est plus suffisant afin de sortir du lot.

Nous vous proposons 4 étapes qui vous permettront de rédiger après un CV plus dense, plus informatif, plus efficace.

 

La première consiste à changer de point de vue.

 

Vous n’êtes pas demandeur d’emploi, en recherche d’emploi. Vous êtes un offreur de talents, de compétences. Vous êtes le fruit d’expériences professionnelles et humaines riches.

Changez de prisme dans la façon dont vous regarder le marché du travail. Comme son nom l’indique il s’agit d’un marché c’est-à-dire un lieu de rencontre entre l’offre et la demande. Votre offre c’est d’abord vous avec votre histoire, vos compétences, vos talents. La demande ce sont les entreprises qui ont besoin de talents, de savoir faire et savoir être afin de progresser et servir leurs clients. Faire également progresser leu chiffre d’affaires.

Cette première étape, est importante. Car selon si vous vous placez en position de demandeur ou d’offreur d’un service à forte valeur ajoutée tout le reste sera complètement différent dans votre attitude et vos interactions avec vos futurs employeurs.

Justement qu’avez-vous à offrir qui cadre parfaitement avec les besoins de l’entreprise qui cherche à embaucher ?

 

La deuxième est de faire le point sur vos réalisations.

 

Assez souvent les personnes en recherche d’une nouvelle mission présentent leurs qualités de manière générale et générique. Ce qui n’a que peu d’intérêts pour les recruteurs.

C’est la raison pour laquelle vous devez investir du temps dans l’inventaire de toutes vos réalisations (bien évidemment les plus significatives). Dans quelles circonstances, quel était l’enjeu pour l’entreprise de ce projet ; quel était votre rôle, qu’avez-vous fait, quels résultats avez-vous atteints, quelles ont été les qualités dont il a fallu faire preuve, les savoir auxquels il a fallu faire appel, les difficultés qu’il a fallu surmonter pour y arriver.

Vous devez répertorier le top 5 des réalisations dont vous êtes le plus fier, exprimés avec des termes d’actions et d’implication. Surtout pas exprimés de manière descriptive c’est-à-dire comme si vous étiez étranger à l’action.

Il est important de donner ainsi vie à votre profil et à qui vous êtes.

C’est beaucoup plus facile pour un demandeur de talents qu’est l’entreprise de comprendre ce que vous savez faire et en quoi vous pouvez les aider à atteindre leurs objectifs.

 

Troisième étape :  Quelles sont vos compétences ?

Les compétences peuvent se définir comme la liste de ce que vous êtes capable de faire. Par exemple je suis capable de mener le projet de réalisation d’un site web en faisant travailler tous les corps de métiers digitaux et de livrer le produit fini conforme au cahier des charges du client.

Là aussi il conviendra d’exprimer le top 3 des compétences qui vous caractérisent le plus. Là aussi exprimées en termes positifs, d’action et rendus concrets ?

Bien évidemment il conviendra de choisir des compétences qui ont une valeur marchande. C’est-à-dire qui peut me permettre d’emporter la décision dans ma recherche de nouvelle mission et pour l’acheteur qui aura un intérêt.

Une bonne question que vous pouvez vous poser est de dire cette compétence peut-elle être facturée ?

Vous êtes ingénieux et capable de trouver des solutions innovantes là où le commun des mortels reste bloqué. Dites-le en illustrant cette compétence de faits concrets dans le cadre professionnel.

Dire je suis organisé n’a, vous le comprenez maintenant, aucun sens dans le cadre qui nous occupe. Trop général pas assez rendu concret. Dire j’ai revu l’organisation du magasin de mon entreprise de pièces détachées en améliorant le référencement ; le suivi en temps réel du stock et ainsi amélioré le temps de recherche de X% avec une augmentation des ventes de références de Y% sera plus parlant.

Quatrième et dernière étape : Définir son projet professionnel

 

C’est d’ailleurs une question classique lors des entretiens d’embauches. Quel est votre projet professionnel ? Question à laquelle on répond de manière spontanée alors que justement c’est la question fondamentale qu’il vaut mieux avoir préparée au préalable. Non pas pour des raisons scolaires ; donner une bonne réponse. Mais tout simplement car il s’agit de votre vie. Que voulez-vous en faire ? Vous souhaitez faire quoi, devenir qui, être où ?

Quelqu’un qui porte une ambition pour lui aura une ambition pour les autres, pour l’entreprise qui l’embauche par la même occasion.

 

Il y a deux aspects dans cette recherche

1° Quelles sont mes exigences ?

Ce sont les 4 critères les plus importants pour vous.

Salaire, autonomie laissée dans le poste, localisation géographique, possibilités d’évolutions, richesse du poste, qualité de l’équipe, métier qui vous passionne, etc…

2° Quel est mon projet professionnel ?

Si je me projette dans 10 ans qu’est-ce que je veux avoir réalisé, quelles compétences ai-je acquises ? Quel est mon positionnement hiérarchique ? quel est mon salaire ?

Il convient de sortir du rêve pour rentrer dans la projection ; je me vois comment, travaillant avec qui, dans quelle type d’entreprise, ou à mon compte ?

Bien évidemment ce projet doit avoir de la consistance. Déjà le fait de le définir avec le plus de détails possibles, de précisions montre que l’on a réfléchi au sujet. Que c’est un moteur de notre action.

Il faut concevoir ce projet non pas comme quelque chose de rigide fixé dans le marbre mais comme un point sur lequel on pourra caler notre boussole de vie. Il convient d’être réaliste mais également ambitieux et surtout ne pas se limiter. L’histoire est remplie de choses extraordinaires réalisées par des personnes à qui on avait prédit l’échec.

 

Une fois ces 4 étapes bien travaillées il sera beaucoup plus facile de rédiger un CV et une lettre de motivation argumentées et illustrées par un contenu plus parlant pour celui qui le lira.

 

Comment chercher et trouver l’emploi qui vous convient ?

(Visited 6 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *