# J’APPLAUDIS MON BANQUIER

C’est dans l’épreuve que se révèlent les valeurs tant des individus que des organisations.

Laissez moi vous raconter un extrait de ce que l’on pourrait appeler du vécu.

Je suis courtier en prêt ; à ce titre je permets à mes clients de trouver le meilleur financement et banque qui leur correspond. J’ai moi même travaillé en banque dans plusieurs grands établissements.

Je connais la boutique.

Ce qui me fait me lever chaque matin est la joie d’accompagner mes clients dans la réalisation de leurs projets. Les conseillers au mieux de leurs intérêts. Je suis satisfait quand je présente un nouveau client en agence bancaire et que je vois que la mayonnaise prend des deux côtés.

Ces derniers jours j’ai expédié pas mal de dossiers acquisition résidence principale et investissements locatifs dans divers établissements de la place.

Il y a un florilège de mails que j’ai reçu ansi que mes confrères qui mériteraient, une fois que tout ceci sera fini, d’être publiés.

Cela va de l’étude notariée (maillon indispensable à la chaîne immobilière) qui en réponse à un mail de report de date nous envoie son mail réponse « je suis absent pendant une durée indéterminée de mon étude ; acceptez mes excuses pour la gêne occasionnée ; je répondrai à mon retour… »

Cette autre grande banque « Compte tenu de la situation nous ne pouvons plus prendre en charge aucune demande » (le dossier en question avait été expédié un mois plus tôt).

Cette autre enfin, qui non seulement ne prend plus aucun dossier jusqu’à nouvel ordre mais en plus explique que tous ses accords précédents sont caducs…

A côté de cela, il y a en d’autres (beaucoup de banques mutualistes parmi elles, mais pas seulement heureusement) qui au contraire poursuivent le travail, manifestent leur solidarité et continuent à travailler pour leurs clients actuels, futurs et pour maintenir notre économie à flot. Leurs mails sont des monuments d’implication au service de la collectivité qui réconcilie avec le genre humain selon l’expression.

Certaines études notariées se sont adaptées et pratiquent la signature électronique. (vive le digital).

Alors oui applaudissons nos banquiers dont on a besoin et qui méritent notre reconnaissance et un grand coup de chapeau pour jouer la solidarité et maintenir ce qui peut l’être. Merci à eux de continuer à travailler, ouvrir les agences, étudier les dossiers. Nous avons tous des projets qui méritent d’être soutenus.

Ceux là méritent notre respect et notre reconnaissance.

Pour les autres, initiatives individuelles ou état d’esprit de marque ils démontrent aujourd’hui la réalité de ce qu’ils sont. Le marché reconnaîtra les siens.

(Visited 9 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *