Les apprentis sorciers

L’époque est à la bien pensance,

Aujourd’hui le CREDO est:

  • respect des consignes gouvernementales, restez chez vous
  • Surtout pas de polémique, taisez votre opinion « nous sommes en guerre »
  • Le confinement de toute la population est la seule solution
  • Applaudissons nos blouses blanches tous les soirs à 20 heures

Permettez moi un avis divergeant,

Surtout pas de polémique ou la fin de la liberté d’expression

Le peuple Français est bouillonnant, vivant, cultivé, original et créatif. J’imagine volontiers les bénéfices que peuvent tirer tous ceux pour qui la transparence et la liberté de questionner les affirmations peuvent gêner.

Que signifie l’affirmation selon laquelle nous ne serions pas disciplinés? Cette affirmation se fonde sur quels statistiques, quels exemples, quelle proportion? Pour des tenants du « pas d’amalgame » j’en vois un bel exemple ici.

Et pourtant c’est ce que je vais me permettre de faire. S’il y a polémique c’est à cause d’une communication de crise dont le moins que l’on puisse dire, est qu’elle restera dans les annales dans la rubrique de ce qu’il faut éviter.

Les réseaux sociaux foisonnent des déclarations contradictoires des membres du gouvernement, des imprécisions dans les consignes et des affirmations dont on verra par la suite l’impréparation.

Qui en assumera les conséquences ?

Applaudissons nos blouses blanches

Ils méritent amplement notre reconnaissance et notre gratitude. Mes questions vont vers les responsables de l’état de notre système de soin. Tous ces gestionnaires désastreux qui par des décisions inconséquentes ont laissé la médecine de ville se paupériser et diminuer avec les fameux quotas et notre hôpital se dégrader sous prétexte de faire faire, aux autres, des économies.

Qu’on les applaudisse oui mais surtout qu’on augmente les effectifs, les moyens et les salaires!

S’il faut diminuons le train de vie des administrations centrales, et autres conseillers avec voitures avec chauffeurs etc…

L’arrêt de l’économie

Je vous le dis tout net la décision prise de tout stopper avait des options.

Notre pays à la dette déjà abyssale peut très bien ne pas s’en remettre. Toute une économie quasiment à l’arrêt.

On met en danger des millions d’emplois, des dizaines de milliers de TPE et PME ; engager des Milliards d’euros que nous n’avons pas avec un discours sur la guerre où les promesses affirmées ne seront et ne sont d’ores et déjà pas tenues.

D’ailleurs le retro pédalage a déjà commencé,

On demande aux gens de travailler, après avoir affirmé qu’il fallait immédiatement rentrer chez soi.

Les masses de dépôts de bilans sont déjà en cours,

Les banques arrêtent la prise de tout dossier nouveau de prêt immobilier acquéreur et investisseurs, pour beaucoup d’entre elles, elles se sont assises sur la caisse selon l’expression.

Les transactions immobilières bloquées, la production agricole menacée,

Les demandes de travail partiel explosent (on commence à dire que l’on va contrôler…)

Bref pour ceux qui ont pris les déclarations de nos autorités au pied de la lettre la déception va être grande. Ne vous faites aucune illusion entre les grandes déclarations pleine de bonnes intentions et la mise en oeuvre il y aura des différences qui iront au delà de la simple nuance.

Je crains fort que vous deviez vous débrouiller tout seul (comme d’habitude) ; certaines entreprise en profiteront, comme toujours, certaines catégories, peut être déjà bien servies en matière d’aides sociales…

Je vous joints le lien ci-aprés de l’entretien de MEDIAPART avec le Professeur de Médecine spécialiste de ces questions Le Professeur Didier RAOULT.

Ecoutez attentivement et faites vous votre propre opinion

https://youtu.be/K7g4WKoS_6U

(Visited 4 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *